Souscrivez en ligne vos contrats de prévoyance :

  • Garantie Protection Avenir

    Je garantis, en cas d’invalidité ou de décès, le versement d’un capital pour moi ou ma famille

  • Garantie Frais Décès

    Je garantis le versement d’un capital pour couvrir, le moment venu, tout ou partie de mes frais d'obsèques

Guide et détails pour un enterrement civil et des funérailles laïques

Le déroulement d'une cérémonie laïque pour des funérailles civiles
30/10/2017

Les obsèques républicaines (également appelées civiles ou laïques) sont officiellement reconnues par la loi du 15 novembre 1887. Mais, faute d’obligation pour les communes, les familles devaient se tourner soit vers des obsèques religieuses, soit vers des services de pompes funèbres, généralement des sociétés privées. En adoptant un texte en ce sens, les députés veulent donner les moyens de rendre opérationnelle la loi de 1887.

Des obsèques laïques sans lieu de recueillement

La propension des défunts à vouloir des funérailles républicaines est de plus en plus forte. Les entreprises funéraires ressentent cette évolution à travers les contrats obsèques signés dans lesquels les souscripteurs demandent à ne plus passer par l’église. Une étude pilotée par les pompes funèbres générales indique que la part de cérémonies civiles atteignait 30 % en 2013, contre 25 % en 2008.

François Michaud Nérard, directeur général des Services funéraires de la ville de Paris, souligne que 4 Français sur 10 se disent athées ou non croyants. Or, si dans le cadre d’une crémation, il est possible d’organiser une cérémonie dans une des salles des crématoriums, la situation se complique pour une inhumation. Il n’existe pas de lieu où organiser des funérailles, ce que dénonce depuis 2003 l’Association laïque pour l’organisation de cérémonies civiles (Aloracii). Cette association née dans le département de la Haute-Vienne a trouvé un écho dans la classe politique.

Vers la mise à disposition gratuite d’une salle municipale

En 2014, l’ancienne députée de la IIIe circonscription de Haute-Vienne (2012-2017), Catherine Beaubatie, a déposé une proposition de loi en ce sens, adoptée par l’Assemblée nationale le 30 novembre 2016. Le texte prévoit que les communes disposant d’une salle municipale adaptable doivent la mettre à disposition gratuitement des familles qui en font la demande pour organiser une cérémonie civile d’obsèques.

Cette évolution législative est accueillie avec soulagement par l’Association française d’information funéraire (Afif), qui exigeait depuis longtemps « la possibilité pour les personnes endeuillées de pouvoir se rassembler dans un lieu ni commercial ni religieux ». Face aux inquiétudes soulevées par l’Association des petites villes de France (APVF), le texte a été amendé, afin que les élus puissent choisir d’officier ou non la cérémonie, à l’image de ce qui se fait déjà pour les baptêmes républicains. La loi est actuellement en attente du côté du Sénat.

Qu’est-ce qu’une cérémonie civile ?

Par définition, la cérémonie civile n’intègre pas d’aspects religieux. Rien n’est obligatoire, ce qui laisse une grande liberté pour les proches de choisir de quelle façon ils veulent organiser les obsèques du défunt. Généralement, une cérémonie républicaine est structurée autour de l’hommage et du souvenir du défunt incluant des lectures, des prises de parole et une sélection de musiques.

Les funérailles peuvent aussi être organisées au préalable par le défunt et appliquées par ses proches, afin de respecter ses dernières volontés. Celles-ci peuvent aussi être notifiées à l’opérateur des pompes funèbres en charge de la sépulture, dans le cadre par exemple de la souscription d’un contrat obsèques. Notez que l’organisation des obsèques peut être confiée à une association laïque.

Le déroulement d’une cérémonie républicaine

Le déroulement de la cérémonie est identique à celui d’un enterrement religieux, sauf qu’aucun passage dans un lieu de culte n’est effectué. La cérémonie civile peut ainsi parfaitement se dérouler le dimanche dans une chambre funéraire pour une crémation ou directement au cimetière pour une inhumation. Dans ce dernier cas de figure, la mise à disposition d’une salle municipale revêt toute son importance puisqu’elle permet de se recueillir plus longtemps et évite de souffrir des aléas de la météo.

De l’accueil des proches à la prise de parole du maître de cérémonie (officier de la mairie ou membre des pompes funèbres), en passant par la lecture de textes, l’écoute de musique, le recueillement ou le dépôt de fleurs ou de bougies sur le cercueil : tous les services funéraires sont envisageables, même si cela peut représenter un budget. Le prix moyen des obsèques en France en 2017 est de 3 350 €. C’est pour cela que les Français souscrivent de plus en plus un contrat obsèques, afin de soulager leurs proches des frais des funérailles.