Souscrivez en ligne vos contrats de prévoyance :

  • Garantie Protection Avenir

    Je garantis, en cas d’invalidité ou de décès, le versement d’un capital pour moi ou ma famille

  • Garantie Frais Décès

    Je garantis le versement d’un capital pour couvrir, le moment venu, tout ou partie de mes frais d'obsèques

Que dois-je faire si je deviens dépendant ?

Mots clés : Dépendance

Votre médecin traitant peut être votre premier interlocuteur. En effet, il vous suit généralement depuis plusieurs années et connaît les aides et organismes à contacter. Il vous conseillera et pourra donner une première évaluation de la perte d’autonomie. Il vous orientera généralement vers des organismes comme le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et les CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale) pour un premier contact ou le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) pour un véritable suivi des démarches.
Si vous êtes âgé de moins de 60 ans, vous pouvez également contacter la MDPH, Maison Départementale des Personnes Handicapées. Elles peuvent se charger de votre accompagnement et de vos proches.

Il existe différentes solutions mises en place pour vous soutenir et vous accompagner : l’allocation personnalisée d’autonomie, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et l’hospitalisation à domicile.

  • L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) : Lorsque le besoin d’aides devient indispensable dans l’accomplissement des gestes de la vie quotidienne, l’allocation personnalisée d’autonomie contribue financièrement à la mise en place d’aides humaines ou techniques.
  • Les établissements d’hébergement (EHPAD) : Lorsque la vie à domicile devient problématique en raison d’une perte d’autonomie physique ou psychique, l’installation en maison de retraite peut s’avérer indispensable pour préserver la sécurité et le confort de la personne âgée dépendante.
  • L’hospitalisation à domicile (HAD) : L’hospitalisation à domicile (HAD) est une structure de soins alternative à l’hospitalisation. Dans certains cas et sur prescription médicale, elle permet au patient de bénéficier à son domicile de soins médicaux et paramédicaux importants. Son objectif est de raccourcir ou d’éviter un séjour à l’hôpital.

Le vieillissement de la population française conduira dans les années venir à une augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes. Ainsi, en supposant une stabilité de la durée de vie moyenne en dépendance, 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, contre 800 000 actuellement. La prise en charge d'une personne dépendante peut représenter 12 000 à 36 000 € par an selon son niveau d'autonomie.