Souscrivez en ligne vos contrats de prévoyance :

  • Garantie Protection Avenir

    Je garantis, en cas d’invalidité ou de décès, le versement d’un capital pour moi ou ma famille

  • Garantie Frais Décès

    Je garantis le versement d’un capital pour couvrir, le moment venu, tout ou partie de mes frais d'obsèques

L'aide pour l’autonomie des personnes âgées (APA)

Mots clés : Dépendance
Aide pour autonomie des personnes âgées
18/05/2016

Destinée aux personnes âgées d’au moins 60 ans, l’aide pour l’autonomie s’adresse à ceux qui ne parviennent plus à réaliser les actes essentiels du quotidien (se lever, s’habiller…), ou ceux dont l’état réclame une surveillance constante.

 

  • Qui peut prétendre à l’APA ?

  • L’APA à domicile

  • L’APA en établissement

 

Qui peut prétendre à l’APA ?


Domiciliés en France et âgés de 60 ans et plus, les bénéficiaires sont évalués par une équipe médico-sociale, et classés en fonction du stade de perte d’autonomie, en l’occurrence GIR (groupes iso-ressources) 1, 2, 3, ou 4. Les personnes relevant des GIR 5 et 6 sont considérées comme autonomes, et ne peuvent prétendre à l’APA. Celle-ci n’est pas contrainte par un plafond de revenus, mais son montant est ventilé selon les ressources. Si le bénéficiaire dépasse un certain seuil de revenus, une participation progressive lui est réclamée.

 

L’APA à domicile


L’APA à domicile a pour vocation l’accompagnement financier au maintien de la personne chez elle, mais aussi chez un accueillant familial, dans une résidence autonomie pour personnes valides, ou dans un établissement, hébergeant au maximum 25 résidents. Cette aide sert à rémunérer une aide à domicile, à couvrir une partie des frais de matériel d’équipement du logement, à payer les dépenses de transport ou le portage des repas, etc. Sachez que la loi du 28 décembre 2015 consolide l’accessibilité financière de l’aide. 

 

L’APA en établissement


 L’APA en établissement a pour objectif de payer le tarif dépendance, lié au niveau du GIR. Obligatoirement localisés en France, les lieux de résidence concernés sont les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), et les USLD (unités de soins de longue durée). Son calcul varie selon les ressources du bénéficiaire, le degré de perte d’autonomie constatée, et la tarification du GIR facturée par l’établissement. Son paiement s’effectue soit sur le compte bancaire de la personne, soit directement à l’établissement.

La prévoyance selon Prévago