Souscrivez en ligne vos contrats de prévoyance :

  • Garantie Protection Avenir

    Je garantis, en cas d’invalidité ou de décès, le versement d’un capital pour moi ou ma famille

  • Garantie Frais Décès

    Je garantis le versement d’un capital pour couvrir, le moment venu, tout ou partie de mes frais d'obsèques

Les différents degrés de dépendance : qu’est-ce que le GIR ?

Mots clés : Invalidité, Dépendance
dépendance GIR
01/12/2016

Au nombre de six, les groupes iso-ressources (GIR) rassemblent les personnes selon leur degré de perte d’autonomie. Celles classées GIR 1 à GIR 4 ont accès à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

 

 

 

  • Un degré de dépendance GIR évalué en 10 variables

  • Les six groupes iso-ressources

  • APA et GIR : quel lien ?

 

 L’évaluation du degré de dépendance GIR


Le degré de dépendance GIR est obtenu par le recoupement de données compilées dans la grille Aggir (Autonomie gérontologique groupes iso-ressources). Cet outil de mesure de la perte d’autonomie passe par l’observation des activités réalisées par la personne au quotidien. La grille Aggir recense 10 activités, appelées variables discriminantes (cohérence, orientation, toilette, habillage, alimentation, hygiène de l’élimination, transferts, déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du logement, communication à distance) et 7 illustratives (activités, cuisine, achat…). L’observateur attribue à chaque fois une note : A (fait seul), B (fait partiellement), C (ne fait pas).

 

Les six groupes iso-ressources


Les personnes appartenant au GIR 1 requièrent la présence permanente d’une aide, à cause de graves altérations physiques ou intellectuelles. Le GIR 2 réunit les personnes dépendantes (mentalement altérées mais pouvant se déplacer, ou physiquement totalement déficientes et intellectuellement partiellement altérées), dont la prise en charge est nécessaire pour la majorité des activités. Les personnes aux capacités motrices partielles, assistées pour certaines activités essentielles (se nourrir, se laver, se coucher…), font partie du GIR 3. Le GIR 4 regroupe celles dont l’assistance est parfois requise sur certaines activités du quotidien. Les personnes classées GIR 5 sont relativement autonomes, réclamant une aide ponctuelle. Enfin, le GIR 6 englobe les personnes autonomes.

 

APA et GIR : quel lien ?


L’allocation personnalisée d’autonomie s’adresse aux personnes classées GIR 1 à GIR 4. Pour en bénéficier, il faut être âgé au moins de 60 ans, être en situation d’autonomie, et résider de manière régulière et stable en France. L’attribution n’est pas conditionnée au niveau de ressources, même si celui-ci est pris en compte lors du calcul du montant de l’APA. Elle finance, entièrement ou partiellement, l’aide humaine ou l’assistance technique. Mais, pour compléter les coûts liés à la perte d’autonomie, il est judicieux de souscrire une assurance dépendance complémentaire, comme la Garantie Protection Avenir.

La prévoyance selon Prévago

  • dépendance : les démarches administratives

    Toues les démraches à suivre en cas de perte d'autonomie et dépendance

    09/08/2017

    Pour se faire aider dans les démarches administratives, une personne âgée dépendante a le choix entre donner une procuration ou mettre en place un mandat d’administration.
  • Estimer son espérance de vie avec le calculateur Ubble

    Estimer-esperance-de-vie

    06/09/2016

    Allez-vous mourir dans 5 ans ? À cette question angoissante, le calculateur de risques Ubble, élaboré par deux scientifiques suédois, tente de répondre. L’objectif n’est pas de vous faire peur, mais de déterminer le risque de décès d’une personne dans une période de 5 ans, donc de détecter les patients à surveiller.