Souscrivez en ligne vos contrats de prévoyance :

  • Garantie Protection Avenir

    Je garantis, en cas d’invalidité ou de décès, le versement d’un capital pour moi ou ma famille

  • Garantie Frais Décès

    Je garantis le versement d’un capital pour couvrir, le moment venu, tout ou partie de mes frais d'obsèques

les établissements spécialisés pour les personnes dépendantes

Mots clés : Dépendance
23/01/2015

Il existe plusieurs types de structures qui accueillent les personnes dépendantes.

 

 

Les EHAPD


Les EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) sont destinés aux personnes d’au moins 60 ans dont l’état de santé nécessite une surveillance médicale. Anciennement appelé maison de retraite, un EHPAD est une structure médicalisée qui peut être un établissement public ou privé. Les EHPAD sont contrôlés par l’ARS (Agence régionale de santé) et passent une convention de cinq ans avec le Conseil général et l’ARS, afin de respecter un cahier des charges et des normes de qualité assurant aux personnes âgées accueillies, un service adapté à leurs besoins.

Ils s’adressent aux personnes très dépendantes qui se trouvent dans l’impossibilité d’effectuer, elles-mêmes, les actes de la vie quotidienne dont l’état de santé nécessite une surveillance et des soins constants. Il existe au sein des hôpitaux des unités de soins de longue durée, ou encore des unités de soins spécifiques pour les personnes atteintes de maladies neurodégénératives (comme la maladie d’Alzheimer).

 Il est reconnu à la personne qui vit dans un établissement pour personnes âgées dépendantes des droits qui sont précisés par les articles L. 311-3 et suivants du Code de l’action sociale et des familles.

Il est ainsi garanti, à toute personne accueillie dans un établissement et/ou services sociaux et médico-sociaux, l’exercice des droits et des libertés individuels. Doit lui être ainsi assuré le respect de sa dignité, de son intégrité, de sa vie privée, de son intimité et de sa sécurité. Il existe par ailleurs une charte des droits et libertés des personnes accueillies dans les maisons de retraite.

 

Les familles d’accueil


La famille d’accueil peut être une solution, soit pour un accueil temporaire, soit pour y vivre à l’année.

Pour être famille d’accueil, il faut être agréé par le président du Conseil Général. Avant l’attribution de l’agrément, les services sociaux effectuent plusieurs visites au domicile de la personne candidate, pour apprécier les conditions d’hébergement et d’accueil. L’agrément est valable cinq ans et précise le nombre de personnes qui peuvent être accueillies dans la limite de trois. Les accueillants doivent suivre une formation.

Un contrat doit obligatoirement être établi entre la famille d’accueil et la personne accueillie. Il doit être conforme à un modèle type qui figure en annexe du Code de l’action sociale et des familles.

Le tarif comporte plusieurs éléments :

  • Ÿle loyer fixé librement et qui varie en fonction de la taille du logement et des éléments de confort, mis à la disposition de la personne accueillie ;
  • Ÿune indemnité pour les frais d’entretien courant (électricité, nourriture…) ;
  • une rémunération journalière pour les services rendus, qui correspond au salaire de l’accueillant. Son montant minimum ne peut être inférieur à 2,5 fois la valeur horaire du Smic, pour un accueil à temps complet auquel se rajoutent 10 % pour les congés annuels ;
  • une indemnité supplémentaire peut être demandée, en cas de sujétions particulières, notamment si la personne accueillie est très dépendante et que son état nécessite une disponibilité supplémentaire de la famille d’accueil.

Bon à savoir : Les associations regroupant les familles d’accueil

  • Famidac : Bouteillac - 07110 Roches. Tél. 04 75 88 38 64 / www.famidac.fr
  • Fédération nationale des aidants et accueillants familiaux : 815, allée de Sénéjac - 33290 Le Pian Médoc. Tél. 05 56 42 78 28 / www.fnaaf.org

 

Source : OCIRP (organisme commun des institutions de rente et de prévoyance) www.ocirp.fr

La prévoyance selon Prévago

  • aides pour l'aménagement de la résidence principale

    04/05/2016

    Vous êtes propriétaire de votre logement et en situation de handicap ?
  • la dépendance d’un proche

    23/01/2015

    L’INSEE définit la dépendance  comme «  le besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne ou le besoin d’une surveillance régulière ». C’est donc l’absence d’autonomie qui définit avant tout la dépendance.