Souscrivez en ligne vos contrats de prévoyance :

  • Garantie Protection Avenir

    Je garantis, en cas d’invalidité ou de décès, le versement d’un capital pour moi ou ma famille

  • Garantie Frais Décès

    Je garantis le versement d’un capital pour couvrir, le moment venu, tout ou partie de mes frais d'obsèques

Rédiger ses dernières volontés : du testament à l’assurance décès obsèques

Rédiger son testament pour préparer sa succession
30/09/2015

 Pour que vos dernières volontés soient respectées, n’hésitez pas à les formaliser par écrit. La rédaction d’un testament olographe (le document est rédigé de la main même du défunt) nécessite toutefois de respecter certaines règles (date, phrases courtes et directes, etc.) pour que le document soit bien compris par le notaire et les ayants droit. En revanche, pour les questions de l’organisation des funérailles, privilégiez non pas le testament mais une assurance décès obsèques.

 

 

 

 

Rédiger un testament pour préparer sa succession


Le testament olographe est la méthode la plus utilisée en France. Cependant, elle n’est pas sans faille, loin s’en faut ! La rédaction d’un testament permet de notifier ses dernières volontés, à condition d’indiquer de manière explicite les noms, prénoms et coordonnées du ou des bénéficiaires, à savoir le ou les exécuteurs testamentaires. Il est primordial aussi que le testateur précise le sort qu’il souhaite réserver à son corps (crémation ou enterrement, don d’organes…).

Faire un testament ne doit pas laisser place à interprétation. Autrement dit, les phrases doivent être simples et directes (« ceci est mon testament », « je lègue à », etc.), et non alambiquées ou floues (« je souhaite », « j’aimerais », etc.). Ces formules sont susceptibles de créer des troubles et des malentendus entre légataires, voire de déboucher sur la trahison des volontés du testateur. Le testament doit par ailleurs être formellement daté et signé, ses pages numérotées et paraphées.

La date est un élément clé pour apprécier l’aptitude physique et mentale du défunt au moment de la rédaction du testament. Elle est utile également pour définir la chronologie entre d’éventuelles différentes versions. Enfin, pour être certain de sa validité, il est recommandé de le faire relire par un notaire et enregistrer au Fichier central des dispositions des dernières volontés. Notez que cet acte n’est pas immuable et que vous pouvez modifier vos écrits.

Bon à savoir : les frais d’enregistrement de votre testament au Fichier central sont compris dans les émoluments réglementés du notaire comprenant la rédaction, la conservation et l’enregistrement

 

Prévoir ses funérailles grâce à l’assurance décès obsèques


Pour l’organisation de vos obsèques, évitez de consigner vos dernières volontés dans votre testament car il ne sera ouvert qu’une fois vos obsèques achevées, ce qui rend par définition impossible la prise en compte de vos directives. Si vous savez précisément ce que vous voulez pour la cérémonie de vos funérailles ou si vous désirez préserver vos proches de cette tâche durant la période délicate du deuil, vous pouvez miser sur la souscription de contrats prévoyance spécifiques en capital ou en prestations. 

Sachez qu’un contrat d’assurance obsèques en capital débloque une somme d’argent. Deux bémols : vous ne pouvez pas choisir vos prestations dans le détail et le bénéficiaire n’a aucune obligation d’utiliser la somme perçue pour organiser vos funérailles. Pour éviter ces écueils, préférez signer un contrat d’assurance obsèques en prestations standards ou personnalisées. Méfiez-vous car tous les contrats n’incluent pas les mêmes prestations : choix du caveau et de la pierre tombale, nature de la cérémonie civile et/ou religieuse, achat de la concession, creusement de fosse, sélection de faire-part et des fleurs, présence de porteurs...

Leur coût varie selon le montant garanti et l’âge de l’assuré, et leurs avantages sont multiples : de la rapidité de versement du capital jusqu’à la garantie des dernières volontés, en passant par la constitution d’un capital hors droit de succession. N’hésitez pas à souscrire l’ mise à votre disposition par votre partenaire Prévago qui comprend justement l’enregistrement de vos volontés, mais surtout le déblocage d’un capital que vous pouvez dédier à un opérateur funéraire pour couvrir les frais de vos funérailles.

La prévoyance selon Prévago

  • 6 choses à savoir avant de choisir son opérateur funéraire

    Comment choisir son opérateur funéraire

    24/05/2017

    Peu importe la ville de résidence, le lieu du décès ou le site de l’inhumation ou de la crémation, tous les particuliers ont le droit de choisir librement leur opérateur funéraire depuis 1998. Voici 6 choses à savoir pour ne pas vous tromper.     1. Localiser les sociétés de pompes funèbres
  • Assurance décès : un questionnaire médical obligatoire

    Qu'est-ce que le formulaire de santé simplifié obligatoire ?

    13/03/2017

    Pour établir les modalités du contrat d’assurance décès, les compagnies ont le droit de s’informer sur votre profil et vos antécédents médicaux.
  • Capital décès : comment calculer vos droits ?

    Comment calculer son capital décès ?

    13/03/2017

    Le versement du capital décès effectué par les organismes de Sécurité sociale est un soutien pour la famille du défunt. Mais tous les travailleurs et retraités ne disposent pas du même statut, ce qui influe sur le calcul du capital décès.