Souscrivez en ligne vos contrats de prévoyance :

  • Garantie Protection Avenir

    Je garantis, en cas d’invalidité ou de décès, le versement d’un capital pour moi ou ma famille

  • Garantie Frais Décès

    Je garantis le versement d’un capital pour couvrir, le moment venu, tout ou partie de mes frais d'obsèques

Zoom assurance rente d’éducation des enfants

Mots clés : Famille, Enfants
Assurance_Education
13/09/2016

Accompagner ses enfants est un leitmotiv partagé par tous les parents, mais les accidents de la vie peuvent perturber les rentrées financières dédiées à cet objectif. L’assurance prévoyance rente d’éducation est une solution pour financer leurs études, quoi qu’il arrive.

 

 

  • Assumer les besoins financiers pour les études de ses enfants

  • Cotisations, versement et avantage fiscal

 

Assumer les besoins financiers pour les études de ses enfants


En cas de décès ou d’invalidité totale du souscripteur, la rente d’éducation garantit le versement d’un revenu aux enfants désignés comme bénéficiaires dans le contrat. La poursuite de leurs études reste la condition impérative pour débloquer ce capital-décès.

Généralement, le contrat fixe un âge limite, allant de 18 à 28 ans. Les bénéficiaires sont les enfants de l’assuré ou de son conjoint. Il est possible de désigner les enfants les moins âgés, si les aînés ont déjà achevé leurs études. Pour un enfant mineur, son tuteur gère la rente.

Hors clauses d’exclusions notifiées dans le contrat, le versement de la rente d’éducation n’est valable qu’en cas de décès de l’assuré, ou d’invalidité totale. Si l’invalidité n’est que partielle, ou si l’assuré est vivant au terme du contrat, les fonds sont perdus.

 

Cotisations, versement et avantage fiscal


Le niveau des cotisations tient compte de la situation professionnelle de l’assuré, de l’âge du souscripteur et de ses enfants, du montant et de la durée de la rente. Plus les cotisations se font tôt, plus leur niveau est faible.

Le calcul du montant de la rente d’éducation se base sur le salaire brut perçu par l’assuré sur les 12 derniers mois précédant le décès. Si celui-ci était en arrêt de travail ou sans-emploi, le calcul se fait au prorata temporis.

Distinguons la rente linéaire, constante dans le temps, de la rente croissante, s’adaptant à l’âge, et donc aux besoins de l’enfant. Enfin, sachez que fiscalement, elle est exonérée d’impôts.

À noter : en cas de handicap avéré de l’enfant, la rente peut être perçue à vie.

La prévoyance selon Prévago